Présentation d’un Nano 20L avec filtration naturelle ! PassionAquaFish

aquarium nano sans filtre
aquarium nano sans filtre de PassionAquaFish

Bonjour à toutes et à tous !

Je suis le petit nouveau de la team PascalAquariumNaturel.com, je m’appelle Valentin et je suis jeune passionné d’aquariophilie. Mon pseudo est  PassionAquaFish et je serais là pour vous présentez de nouveaux articles dans les mois a venir.

Quoi de mieux que de vous présenter un de mes bacs pour mon tout premier article?
Pour commencer je vais d’abord vous parler de l’esprit de cet aquarium. Il s’agit enfaîte de mon second bac, le premier m’ayant coûté plutôt cher (plusieurs centaines d’euros pour un 60 L…), j’ai décidé de lancer un second aquarium avec pour principal objectif de dépenser un minimum d’argent !

Et oui l’aquariophilie « classique » peut revenir très cher si on se laisse tenter par des produits neuf et de qualité alors qu’au fond, acheter une cuve d’occasion et la garnir d’une façon naturel reviens beaucoup moins cher et est plus respectueux pour la nature.

 

1-Le Matériels

La cuve:

Dans un premier temps, je me suis mis à la recherche d’une petite cuve pas cher… j’ai trouvé pour la modique somme de 10€ non pas une mes deux cuve de 20 L ( 40 x 20 x 25 ).
Souhaitant faire un nano bac pour accueillir un futur Betta Splendens c’est le genre de cuve qu’il me fallait !

L’éclairage:

Voulant avoir une filtration naturelle par les plantes, j’ai décidé d’investir dans une petite rampe LED à petit prix mais assez puissante pour une bonne photosynthèse des plantes et une bonne croissance ! J’ai donc trouvé sur Amazon pour moins de 20 €, de la marque NICREW, une rampe de 6 W (consommation électrique), 660 lumens (la puissance lumineuse), 7000 k (température de couleur).
Un très bon rendement pour une cuve de 20 L avec un rapport de  33 lumens/litres (on préconise généralement entre 30 et 40 lumens par litres pour un bac bien planté).

Le chauffage:

Voulant maintenir un Betta Splendens ayant besoin d’une eau chaude, il me fallait un chauffage. 20 L = environ 20w (il faut prévoir environ un watt par litre).
En même temps que l’éclairage, sur Amazon j’ai trouvé un chauffage de 25 W. Le T11700 de chez Hydor. Compact de dimension pour ma petite cuve il correspondait bien à mes attentes. De plus, contrairement à certains chauffages qui sont préréglés sur 25°C, lui il est réglable sur une plage de 20°C à 30°C. Mais j’ai quand même prévu en plus un petit thermomètre pour pouvoir ajuster avec précision le réglage du chauffage.

Le substrat:

Pour les dimensions de mon aquarium (je rappelle 40x20x25) 5 litres de substrat sont largement suffisant. Assez d’épaisseur pour un bon enracinement des plantes et également assez d’épaisseur pour avoir un bon support bactériens. Car il faut savoir que la majorité des bonnes bactéries en aquariophilie se trouve dans le sol.
Je suis parti sur un substrat bien connu de tous aquariophiles, le Manado de chez JBL. J’ai choisi le Manado car tous simplement il m’en restait sous la main (restant de mon premier bac).
A savoir qu’un sac 5L coûte environ 10/15 € en animalerie.
C’est au passage un très bon substrat, très poreux donc parfait pour une bonne colonie de bactéries, indispensable au bon fonctionnement d’un aquarium.

La filtration et la pompe:

Certainement le paragraphe préféré des amoureux de l’aquarium naturel, car non je n’ai pas prévu de système de filtration biologique ni même mécanique ! J’entends par là les filtres interne, externe, biobox….
Mais malgré ca, mon bac possède une très bonne filtration… Les plantes ! J’ai opté principalement pour des plantes à croissance rapide pour une simple et bonne raison: plus la plante évolue, grandie, pousse rapidement plus elle est « filtrante » pour l’eau de l’aquarium car elle a besoin de beaucoup de ressources pour s’épanouir si vite.
Là encore mon budget plantes est très petit voire nul. J’ai procédé en bouturant des plantes de mon premier bac et en récupérant des boutures de plantes aquatiques de mon entourage. J’ai principalement mis de l’Hygrophila et des plantes flottantes pour assurer une bonne filtration sachant qu’elles sont des valeurs sûres pour la croissance rapide.
Sinon j’ai également de la mousse de Java, Cryptocoryne, de la Riccia… j’en passe.

Et le brassage de l’eau ? Le Betta a besoin d’une eau calme pour ne pas s’épuiser (handicapé par ses grandes nageoires). Je n’ai donc pas installé de pompe de brassage pour le plus grand bonheur du futur habitant.

Les détritivores:

Je pense qu’un bac avec une filtration naturelle a besoin d’une bonne équipe de détritivores. Effectivement ces derniers se chargent de nettoyer les recoins de l’aquarium en se nourrissant de cellules mortes (restants de nourritures, feuilles mortes, cadavres…).
Dans un premier temps et sans le vouloir je me suis retrouvé avec des physes dans mon bac. Ce sont de petits escargots indésirables introduits avec les plantes. J’ai bien-sûr pris la décision de les laisser mais j’ai également ajouté d’autres escargots pour avoir une diversité d’espèces et ainsi avoir une bonne équipe de détritivores.  J’ai donc des physes, planorbes et mélanoïdes.
Et pour compléter l’équipe et ajouter un peu de vie dans mon aquarium en attendant l’arrivée du Combattant, j’ai ajouté une dizaine de Néocaridina davidi Red Cherry, des petites crevettes rouges.
Le risque, c’est que monsieur le betta soit gourmand et mange les Red Cherry. C’est pour ça que j’ai ajouté des cachettes pour les crevettes. De plus le bac est très planté, je pense que la cohabitation peut fonctionner.
Les crevettes m’ont coûté 10€, les escargots m’ont été donnés.

L’eau:

Eau de conduite, eau de pluie, eau osmosée… Une multitude d’eaux peuvent convenir pour remplir un aquarium.
Pour les Bettas, il faut une eau assez douce, un pH plutôt neutre, et des NO3 bas. J’ai donc fais le choix d’utiliser de l’eau minéral en bouteille. La Volvic: Ce n’est pas la moins cher, mais c’est certainement la plus adaptée aux Betta Splendens! Moins de 7€ pour les 20 L .

 

2-Installation/Evolution du bac

L’aquarium le jour de sa mise en eau (après le nettoyage de la cuve, l’installation du substrat et du matériel technique) avec les premières boutures. On est bien loin d’un bac suffisamment planté pour avoir une bonne filtration naturelle. Ce n’est que le début.

 

aquarium sans filtre
Installation et évolution du bac

 

Et voilà le bac après plusieurs semaines, beaucoup de boutures, de nouvelles plantes, l’équipe de détritivores aux complets, quelques décos et cachettes … pour ainsi dire le bac terminé !!

aquarium naturel
après plusieurs semaines, voici l’aquarium naturel

3-Récapitulatifs

 

  • 2 bacs de 20L                               10 €
  • Chauffage                                     15 €
  • Substrat                                        15 €
  • Filtration                                        0  €
  • Détritivores                                   10 €
  • Eau Minéral                                     7 €
  • Déco/Autres                                  10 €

 

  • Total                                               67 €

Moins de 70€. Voilà de quoi prouvé qu’on n’est pas obligé de dépenser des centaines et des centaines d’euros pour avoir un bel et bon aquarium.
Au jour d’aujourd’hui, le bac est prêt à recevoir le combattant, à savoir qu’il est en eau depuis le 09 septembre 2018. J’attends encore un peu que les Red Cherry se reproduisent avant d’ajouter Monsieur le Betta Splendens.

 

Liens vers les différents matériels d’écrit dans l’article:

Rampe LED Nicrew 6 W : http://amzn.eu/d/2pEPtkI
Chauffage Hydor T11700 : http://amzn.eu/d/56Jwowh

 

PassionAquaFish,

À bientôt sur PascalAquariumsNaturels.com !

PassionAquaFish
A propos de PassionAquaFish 2 Articles
Valentin, 22 ans, jeune passionné d'aquariophilie. https://www.instagram.com/passionaquafish/

4 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.